English Arabic Chinese (Simplified) Dutch French German Italian Japanese Portuguese Spanish Swedish Catalan Galician
 
NEWS Feedback
Home > News > Clôture du 3ème Festival Cinéma et Immigration d'Agadir
Clôture du 3ème Festival Cinéma et Immigration d'Agadir
Added On : 27 March 2009
  
Clôture du 3ème Festival Cinéma et Immigration d'Agadir
22 December 2005

Dec 22, 2005 (Libération/AllAfrica Global Media via COMTEX) --

Une réussite qui augure d'un bel avenir

La troisième édition du festival Cinéma et Immigration d'Agadir s'est achevée samedi par la projection du film espagnol "Guarpo" des frères Rios, Teodoro et Santiago.

Au cours de cette édition, qui s'est déroulée du 13 au 18 décembre 2005, le public a pu voir trois documentaires Dieu est dans la ville de Aziz El Jahidy, Noirs dans les camps nazis de Serge Bilé, Srebrenica, autopsie d'un génocide de Morad Aït-Habbouche, huit courts métrages (Loin des yeux de Ismaël Saïdi, Barreau de Luambo Onalukusu, l'ascenseur de Selma Bargach, le Chant des sirènes de Naoufal Berraoui, Paris-Dakar de Caroline Jules, Né sans skis aux pieds de Nour-Eddine Lakhmari, Le poids du silence de David Benmussa, La vie est ailleurs de Nassim Abassi) et onze longs métrages L'enfant endormi de Yasmine Kassari, Clandestin de Denis Chouinard et Nicolas Wadimoff, Comment conquérir l'Amérique en une nuit de Dany Laferrière, Chok Dee de Xavier Durringer, Frontières de Mostéfa Djadjam, A Casablanca, les anges ne volent pas de Mohamed Asli, Tarfaya de Daoud Aoulad Syad, Ici et là de Mohamed Ismail, Le regard de Nour-Eddine Lakhmari, Sud Express de Chema de la Pe-a et Gabriel Velásquez, Guarpo de Teodoro et Santiago Rios.

Rappelons qu'au cours de sa première édition, en 2003, le festival a rendu hommage à la grande star du cinéma, Hamidou Ben Messaoud ( Amidou ) et que l'année suivante, ce fut au tour du réalisateur marocain, Mohamed Abderrahmane Tazi et de la réalisatrice d'origine algérienne, Yamina Benguigui. Cette année, l'hommage du festival a été rendu à deux grandes figures du théâtre et du cinéma marocain en l'occurrence, Amina Rachid et Bachir Skiredj.

Si les après-midi et les soirées du festival étaient consacrés aux projections cinématographiques qui avaient lieu au Rialto,les matinées étaient réservées aux débats animés par M. Hassan Benhalima, ancien doyen de la Faculté des lettres et des sciences humaines d'Agadir au Beach Club. Ces débats ont vu la participation de Mme Nouzha Chekrouni, ministre déléguée auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, chargée des Marocains résidant à l'étranger : "Migrations et cinéma à l'ère de la multiculturalité", M. Mohamed Charef, professeur à la FLSH d'Agadir : "De l'ancien combattant à l'immigré clandestin: Chronologie d'un parcours", M. Mohamed Aït Hamza, professeur à la FLSH de Rabat : "Emigration internationale et mutations du patrimoine local des oasis du sud marocain". Deux autres débats ont tourné autour de deux documentaires présentés au public en présence de leurs réalisateurs, il s'agit de: L'échange de Marie-Noëlle Rosenweg et Jamel cent pour cent Debbouze de Morad Aït-Habbouche, Président de cette troisième édition du festival.

Le Festival cinéma et immigration d'Agadir s'ouvre de plus en plus sur son environnement. C'est dans cette optique que s'inscrivent les "Activités OFF" du festival. C'est ainsi qu'a eu lieu, en partenariat avec l'Université Ibn Zohr, la première rencontre du court métrage "Le Court à l'Université" à l'ENCG.

Par ailleurs, des films sur l'immigration ont été projetés à la salle des fêtes dSidi Ifni dans la province de Tiznit en partenariat avec l' Union Sportive d'Aït Baâmrane, et ce, pour sensibiliser les jeunes de cette ville à ce phénomène et aux risques de l'immigration clandestine. A cette occasion,les artistes invités du festival ont effectué une visite à Sidi Ifni où ils ont rencontré les jeunes de cette ville.

D'autre part, la caravane cinématographique du Centre Cinématographique Marocain a sillonné la périphérie du grand Agadir où elle a organisé des projections publiques du 12 au 17 décembre 2005 .

Et dans le cadre du renforcement de ses relations extérieures et de son ouverture sur le monde du cinéma, le Festival cinéma et immigration, représenté par M. Driss Moubarik, Président de l'Association Initiative Culturelle, a été jumelé avec deux autres manifestations similaires: Le Festival Vues d'Afrique de Montréal (Canada) représenté par son Président, M. Ossayno Diop et le Festival International du Cinéma de Las Palmas de Gran Canaria (Espagne) représenté par son Directeur, M. Claudio Utrera.

Document AFNWSF0020051222e1cm0020k

Top Videos
Film de Ifni 01 (3637)
Documentaire Ifni 01 (2433)
Sidi Ifni Historique 01 (2077)
Mi Tierra 01 (1625)
 
Top Photos
 
Top Ifni News
Renovate a Mountain Sc...
Agadir: coasting down ...
Sidi Ifni-activité du...
La bouillonnante Sidi ...
 
Top Songs
IFNI 191
ifni jat bin ljbal
lik ya ifni
Bujara
 
 
 
Accept/Akzeptieren

We use cookies to personalize content and ads, engage social media, and access analytics on our site. By continuing to use the website, you agree to the use of cookies. / Wir verwenden Cookies zur Personalisierung von Inhalten und Anzeigen, zur Einbindung von sozialen Medien sowie fur Zugriffsanalysen auf unsere Website. Durch die weitere Nutzung der Webseite stimmen Sie der Verwendung von Cookies zu. Learn more / Mehr erfahren